BROSSARD – Rendre la ville plus sécuritaire, améliorer l’accessibilité à l’information et bonifier la mobilité sont quelques-unes des 50 actions incluses au plan triennal visant les aînés de Brossard que vient d’adopter l’administration municipale.

La réalisation de ce plan est la dernière étape que devait franchir la Ville afin de recevoir son accréditation de Québec comme municipalité amie des aînés.

«Le but c’est d’arriver à donner à nos aînés des services adaptés à eux, à leur condition, et de faire en sorte qu’ils demeurent mobiles, en santé et actifs », a déclaré le maire de Brossard, Paul Leduc, à l’issue d’une conférence de presse, mardi, au lendemain de l’adoption par le conseil municipal du nouveau plan d’action 2014-2016.

Pour M. Leduc c’est très important parce que la population représente quand même 20% de la population totale qui fait partie du groupe des aînés. Ce groupe représentera plus de 25% de la population brossardoise en 2036, selon Statistiques Canada.

Certaines mesures ont déjà été mises en place. Notamment, la Ville a consenti à prendre part au projet pilote de la gratuité du transport en commun offert par le Réseau de transport de Longueuil depuis le 1er août dernier.

«C’est très important parce que nous, on a au-delà de 1100 membres», s’est de son côté réjouie Louise Pelletier, présidente du Club Liberté 50, dont plusieurs des membres ont été mis à contribution lors des 14 consultations ayant mené à la réalisation du plan. «La Ville a répondu à nos attentes en disant que les parcs seront plus éclairés, qu’il y aura plus de surveillance policière», a notamment mentionné Mme Pelletier qui souligne que l’accès gratuit au transport en commun est aussi très apprécié. «Je sais que beaucoup de gens se sont inscrits», a précisé celle qui faisait également partie du comité de travail mis sur pieds en 2011 pour la réalisation d’un plan d’action pour les aînés.

Le conseiller Alexandre Plante, qui présidait ce comité de travail, a pour sa part confirmé que la reconnaissance de Brossard comme municipalité amie des aînés (MADA) allait ouvrir des portes à certains programmes pour le financement d’équipements de sports, de mise en forme, spécifiques aux aînés. Des demandes ont d’ailleurs déjà été formulées.

Le conseiller a estimé qu’aucun autre plan n’a fait l’objet d’autant de consultations et de tous les milieux. Le plan comprend huit axes d’intervention touchant l’éducation, la communication et la diffusion, la vie sociale, l’emploi, la santé, la sécurité, la mobilité et l’habitation.

http://www.rivesudexpress.ca/Actualites/Politique/2013-09-22/article-3394241/-Cinquante-actions-pour-une-meilleure-qualite-de-vie-des-aines/1