Mobilité et Sécurité

/Mobilité et Sécurité
Mobilité et Sécurité 2017-10-03T14:01:15+00:00

NOTRE PLAN POUR AMÉLIORER LA QUALITÉ DE VIE, LA MOBILITÉ ET LA SÉCURITÉ À BROSSARD

-Poursuivre l’aménagement du grand parc urbain

Notre administration a obtenu la cession d’un espace vert de près de 4 000 000 pi.ca. dans le secteur C. Nous avons également tenu des consultations pour connaître le type d’aménagements que les Brossardois souhaitent y voir.Nous nous engageons donc à réaliser, d’ici 2021, les travaux conformément aux plans présentés aux Brossardois en 2016.

-Mise à niveau du centre Georges-Henri Brossard afin d’offrir de meilleures installations aux organismes d’aînés.

Les activités pour la clientèle du troisième âge ne cessent de se diversifier. La plupart sont organisées au centre Georges-Henri Brossard, un bâtiment qui ne répond plus à l’ensemble des besoins.Nous nous engageons donc à évaluer les besoins des aînés et amorcer la réfection de ce centre communautaire.

-Présenter des spectacles symphoniques sur une base annuelle

Suite au succès des deux spectacles de l’OSM dans le Parc,nous nous engageons à présenter un spectacle symphonique sur une base annuelle.

-Prévoir avec la Commission scolaire Marie-Victorin une nouvelle école primaire pour les quartiers en développement

La ville continue de connaître une croissance importante. Au cours des dernières années, deux nouvelles écoles ont vu le jour à Brossard. Avec un rythme de croissance qui se maintient, nous nous engageons à collaborer avec la Commission scolaire Marie-Victorin pour identifier les lieux propices à l’aménagement d’une nouvelle école primaire et faciliter sa mise en construction.

-Favoriser l’installation d’institutions d’enseignement supérieur à Brossard

Des formations sont déjà offertes à Brossard. Brossard est devenue au cours des dernières années le centre-ville de la rive-sud.Nous nous engageons à faire des démarches afin d’attirer d’autres établissements collégiaux pré-universitaire sur le territoire de Brossard à proximité des nouvelles stations du Réseau électrique métropolitain.

-Établir un programme de parc-école avec la CSMV et la Commission scolaire Riverside afin que les cours d’école deviennent des parcs de quartier et que la Ville participe au réaménagement des cours d’école

Les parcs sont un élément important pour la qualité de vie des résidents d’un quartier. Notre administration a investi massivement pour l’amélioration des parcs. Dans cette préoccupation de toujours améliorer la qualité de vie à Brossard, nous prévoyons augmenter le nombre de parcs en faisant un partenariat avec les commissions scolaires afin de faire des cours d’école des parcs accessibles à tous les Brossardois. La ville participerait donc à la mise à niveau des cours d’école pour que les élèves aient accès à des cours d’école plus vertes et mieux adaptées à leurs besoins en plus d’offrir de nouveaux lieux de détente pour les Brossardois à l’extérieur des heures d’école.

-Soutenir un programme de Trottibus

Dans l’esprit du plan de mobilité active adoptée par notre administration, nous nous engageons à soutenir activement les programmes de Trottibus afin de favoriser les déplacements à pied à l’école de façon sécuritaire.

-Permettre le jeu dans les rues locales

Tel que nous le permet maintenant le projet de loi 22 adopté au printemps, nous nous engageons à permettre aux enfants de jouer dans les rues locales (exclusion faite des boulevards et des rues collectrices)

-Promouvoir la pratique du sport chez les jeunes adultes

La ville offre plusieurs appuis financiers aux organismes pour la tenue d’activités destinées aux moins de 18 ans et aux adultes de plus de 65 ans. Afin de favoriser le maintien de saines habitudes de vie chez les jeunes, nous nous engageons àétendre les privilèges de gratuité pour la tenue d’activités sportives pour les jeunes adultes jusqu’à l’âge de 23 ans.

-Histoire de Brossard

Nous nous engageons à assurer la protection de la Maison Brossard en collaboration avec les partenaires concernés. Nous nous engageons également à poursuivre la recherche et la diffusion d’archives et objets retraçant les origines, les faits marquants et la vie de notre communauté pour faire connaître et partager les valeurs qui nous rassemblent. Sensibiliser les citoyens à la généalogie, l’histoire et le patrimoine urbain notamment par l’implantation de panneaux descriptifs de personnes ayant contribué au développement de Brossard.

-Communication avec les communautés culturelles

Favoriser et augmenter les liens avec les communautés culturelles en misant sur la diversité des origines des citoyens qui œuvrent à Brossard. Nous nous engageons à la mise sur pied d’un espace soutenant l’apport culturel et le patrimoine distinctif des communautés qui composent notre Ville. Nous déterminerons aussi des moyens technologiques appropriés pour communiquer et recevoir la rétroaction des citoyens.

-Adoption d’une politique d’agriculture urbaine

Nous nous engageons à élaborer, avec la population, une politique d’agriculture urbaine à Brossard. De nouveaux jardins ont été aménagés sur le toît du centre Nathalie-Croteau mais la demande pour de nouveaux jardins communautaires est très forte. Suite à l’adoption de cette politique d’agriculture urbaine, nous nous engageonsà investir les ressources nécessaires pour répondre au besoin en termes de jardins communautaires. Nous souhaitons également développer des projets conjointement avec les commissions scolaires afin de les intégrer dans notre vision d’alimentation locale.

-Illuminer l’ensemble des sentiers asphaltés

La sécurité est une priorité pour notre administration. Nous avons procédé au cours des dernières années à l’éclairage de multiples sentiers piétonniers. Nous nous engageons àaccélérer l’éclairage l’ensemble des sentiers asphaltés qui ne le sont pas déjà d’ici 2021

-Adopter une politique de rues complètes

Dans l’esprit du plan de mobilité active, nous nous engageons à ceque la ville de Brossard se dote d’une politique de rue complète afin de d’assurer un meilleur partage de l’espace entre les automobilistes, les piétons et les cyclistes.

-Navettes “Or” pour aînés 65+ en hors-pointe

Les services de transport en commun sont conçus pour les travailleurs qui se déplacent à Montréal pour le travail. Les déplacements en transport en commun pour les personnes âgées peuvent être difficiles. Nous nous engageons à collaborer avec le RTL pour déployer des navettes “Or” qui permettront aux personnes de 65 ans et plus de se déplacer vers des points d’intérêt en dehors des heures de pointe.

-Augmenter le nombre de stations d’auto-partage

Au cours des prochaines années, nous nous engageons à ce que la ville continue ses démarches pour l’implantation de services d’auto-partage sur le territoire de Brossard.

– Soutenir l’implantation d’un réseau de vélo-partage

Avec l’arrivée de plusieurs stations du Réseau de transport métropolitain à Brossard, de nouveaux modes de déplacement doivent être mis en place pour permettre aux Brossardois(es) de se déplacer efficacement à Brossard. Le vélo connaît un essor phénoménal depuis les dernières années partout dans le monde. Nous nous engageons à soutenir l’implantation d’un système de vélo-partage sur le territoire brossardois.

-Favoriser les déplacements actifs dans l’axe est-ouest

Le boulevard Taschereau est l’épine dorsale de la rive-sud mais cet axe demeure sous la responsabilité du Ministères des Transports du Québec et il est souvent périlleux d’y circuler à pied ou à vélo, nous nous engageons donc àdévelopper un réseau de déplacements actifs parallèle au boulevard Taschereau afin de permettre aux piétons et aux cyclistes de se déplacer en toute sécurité.

-Soutenir les démarches pour un mode de transport en commun structurant sur Taschereau

Des démarches sont actuellement en préparation pour identifier un mode de transport en commun structurant à implanter sur le boulevard Taschereau. Comme nous l’avons fait pour l’implantation du Réseau électrique métropolitain dans l’axe du pont Champlain, nous nous engageons àjouer un rôle de leadership régional avec le Réseau de transport de Longueuil afin de convaincre les gouvernements supérieurs de prioriser l’implantation d’un nouveau mode de transport sur le boulevard Taschereau et ainsi favoriser son redéveloppement.