BROSSARD – Priorité Brossard n’a pas tenu d’activité médiatique en cette première semaine de campagne, mais il a livré ses objectifs en matière de transport et d’urbanisme.

En entrevue au Rive-Sud Express.ca, le maire sortant Paul Leduc, de nouveau candidat pour présider aux destinées de la Ville, a réitéré de récentes déclarations sur le secteur C, en matière de mobilité, où un groupe de travail sera formé avant de poursuivre le développement du quartier.

«C’est drôlement important, car on se rend compte, et ce n’est pas d’hier, qu’il y a un problème qui s’accentue», a confié le chef de Priorité Brossard. M. Leduc ajoute qu’il ne faut plus continuer à développer alors qu’on a de la misère à circuler aux heures de pointe.

Le candidat ajoute que Brossard est toujours très présent dans les dossiers du SLR et du remplacement du pont Champlain. Il y a aussi la gratuité du transport en commun pour les aînés où il y a une belle demande. Puis, la réfection des rues et l’amélioration de la circulation.

Le redéveloppement du boulevard Taschereau est dans les plans. «Il n’y a jamais eu une opération comme ça. On a souvent parlé de Taschereau, mais il y a jamais rien eu avec l’agglomération, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), l’Agence métropolitaine de transport (AMT), pour faire du boulevard quelque chose qui a plus d’allure», laisse savoir en substance M. Leduc.

«Pour avoir un système rapide d’autobus (SRB), il faut que Taschereau soit revitalisé, redéveloppé, c’est tout un plan d’ensemble», avance-t-il, mentionnant que l’artère est de responsabilité provinciale, mais que la ville peut agir sur le zonage. On parle de créer un boulevard avec des usages mixtes, plus denses, de manière à créer une ou des zones TOD (Transit Oriented Developpement).

M. Leduc note que contrairement à la croyance populaire, Taschereau n’est pas une mauvaise affaire à Brossard. «Le taux d’inoccupation est de 8.1 %», a-t-il informé. On veut en bout de ligne en faire un boulevard urbain moderne, écologique et à échelle humaine.

L’implantation de carrefours giratoires est aussi parmi les mesures qui pourraient être considérées, sur Taschereau, mais aussi sur le boulevard des Prairies – pas à l’angle Des Prairies et du Quartier, la configuration ne le permettant pas, mais un peu plus au sud, près du village Parisien et du développement Quartier Sud. On parle aussi de systèmes intelligents de gestion de la circulation.

Il faut enfin construire un viaduc reliant les C et L, mais pour ce faire il faut savoir où le SLR va arriver, selon Leduc, laissant entendre qu’il faut forcer un peu les décideurs à accélérer la démarche.

http://www.rivesudexpress.ca/Elections-municipales/2013-10-08/article-3421364/-Priorite-Brossard-devoile-ses-objectifs-en-transport-et-urbanisme/1